Infrastructure nationale de gestion des données géographiques
Géoflash

Accueil > Actualités > Changements climatiques : la géomatique aide à évaluer les risques/vulnérabilités

Changements climatiques : la géomatique aide à évaluer les risques/vulnérabilités et à mettre à jour les plans de gestions des zones côtières

La manifestation des changements climatiques se voie à travers diverses catastrophes naturelles (sécheresse, inondations, avancée de la mer…). La géomatique constitue un outil puissant pour mettre en place des systèmes d’alerte précoce et la définition par les politiques et décideurs de stratégies adéquates dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques

La manifestation des changements climatiques se voie à travers diverses catastrophes naturelles (sécheresse, inondations, avancée de la mer…). La géomatique constitue un outil puissant pour mettre en place des systèmes d’alerte précoce et la définition par les politiques et décideurs de stratégies adéquates dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Dans le cas de l’avancée de la mer, la géomatique donne une information sur le rythme du phénomène, les outils d’adaptation, et les recommandations pour une prise de décisions facilitée. Ainsi, la géomatique aide à évaluer dans le temps les risques et vulnérabilités à travers des outils et processus comme la cartographie, la modélisation, l’élaboration de scénarii. La géomatique facilite l’accès à une information compréhensible par un large public et la mise en place d’un observatoire de suivi et d’alerte précoce. La géomatique permet la mise à jour des plans de gestions des zones côtières, une meilleure appréciation des sites et actions de protection, bref une bonne planification pour réduire les risques liés aux changements climatiques. Dans le cadre de la lutte contre la désertification, la géomatique facilite le suivi et la surveillance à long terme des zones à risques, la définition des facteurs de désertification, l’aide à la prise de mesures adéquates de gestion environnementale par les décideurs et l’évaluation de l’impact de ces mesures. Un système de télédétection ne génère pas une information directement utile ; c’est avant tout un outil qui produit des données. Tout l’art de la télédétection consiste à transformer des mesures physiques obtenues sur des surfaces en information utile. Les données doivent être analysées conjointement avec d’autres types de données (de terrain, socio-économiques, etc.) dans le but d’en extraire une information compréhensible pouvant être intégrée dans un système d’information et d’aide à la décision (système d’information géographique).