Infrastructure nationale de gestion des données géographiques
Géoflash

Accueil > Actualités > La mise en place d’une Agence spatiale face aux défis du plan Sénégal (...)

La mise en place d’une Agence spatiale face aux défis du plan Sénégal émergent

Face aux défis majeurs confrontés par nos pays dans le cadre de l’acquisition des images satellitaires et la gestion des données géo spatiales, la mise en place d’une agence nationale spatiale devient de plus en plus actualité au Sénégal.

Face aux défis majeurs confrontés par nos pays dans le cadre de l’acquisition des images satellitaires et la gestion des données géo spatiales, la mise en place d’une agence nationale spatiale devient de plus en plus actualité au Sénégal.
Les enjeux de développement inscrits dans la politique nationale du plan Sénégal émergent (PSE) constituent pour l’acquisition des données géo spatiales à jour pour une prise de décision un motif supplémentaire. Pour arriver à une maitrise parfaite du territoire et des données à jour, la mise en place de cette Agence spatiale permettra de jeter les bases d’une gouvernance solide à travers un levier de décisions pertinentes.
Cette initiative doit être encouragée au plus haut niveau à cause des enjeux sécuritaires nouveaux auxquels sont exposés nos états. Nos frontière poreuses ne favorisent pas la gestion efficace des flux migratoires ni à l’identification de la circulation des personnes et des biens aux différents frontières.
Ceci constitue des facteurs de vulnérabilités et de friabilité de nos tétas face aux différents menaces terroristes tels que le Djiahadisme maghrébine qui est à la porte de nos Frontières. Le Mali, un état voisin du Sénégal à la frontière Nord et Est est confronté depuis plus de 2 ans à une guerre avec Aqmi une organisation terroriste qui a divisé le pays.
Pour parer à toutes ces menaces la mise en place d’une agence spatiale aidera la gouvernement par l’acquisition et le traitement des données géo spatiales à jour la surveillance du territoire et la mise en place de système d’alerte et de protection sur les mouvements au niveau des frontières. Tout élément suspect sera détecté par les images satellitaires qui permettront à l’autorité de contrôler les mouvements qui sillonnent les frontières.
La mise en place de cette Agence demande des appuis financiers énormes qui sont à la mesure des enjeux sécuritaires induits mais aussi de développement économique et social tant souhaité dans le PSE.