Infrastructure nationale de gestion des données géographiques
Géoflash

Accueil > Actualités > Le comité conjoint : une instance majeure du Plan national géomatique

Le comité conjoint : une instance majeure du Plan national géomatique

Le Comité conjoint est un comité décisionnel présidé en alternance par l’Agence canadienne pour le Développement international (ACDI) et un représentant de la présidence de la République.

Le Comité comprend des représentants de la présidence, de la primature, de l’ACDI, du secrétariat exécutif du GICC et de Ressources naturelles Canada (RNCan) qui en assure le secrétariat. Le Comité conjoint peut également s’adjoindre les services d’experts dont les compétences pourront se révéler utiles à la bonne marche du projet. Les réunions sont convoquées à l’initiative de la partie sénégalaise ou canadienne avec un préavis d’au moins quatre semaines avant la tenue de la réunion proposée.

Le Comité conjoint a pour responsabilités d’approuver le plan de mise en œuvre et les plans de travail annuels, de suivre l’évolution du projet, de favoriser le dialogue et la concertation entre les participants. Sur ce point, le comité a demandé de partager avec les membres des différents groupes de travail le document du bilan/diagnostic de la situation égalité femme- homme (EFH) du PNG.

Le comité doit également prendre des décisions sur les stratégies poursuivies et le déroulement du projet, ainsi que des mesures susceptibles de favoriser l’atteinte des résultats du projet. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’un comité de réflexion sur la stratégie d’adoption du Plan national géomatique par l’État du Sénégal et l’implication du secteur privé sénégalais dans la mise en œuvre du projet.