Infrastructure nationale de gestion des données géographiques
Géoflash

Accueil > Actualités > Réunion du Secrétariat exécutif du GICC : vers un nouveau cadre pour le (...)

Réunion du Secrétariat exécutif du GICC : vers un nouveau cadre pour le PNG

Le Groupe interinstitutionnel de coordination et de concertation (GICC) en géomatique a tenu la réunion du secrétariat exécutif élargi au comité en charge de la poursuite de la mise en œuvre du plan national de géomatique ce vendredi 21 avril 2017 dans les locaux de l’ADIE sis, au technopôle.
M. Cheikh BAKHOUM, le Directeur général de l’ADIE et Président du GICC a présidé la rencontre en présence des autorités de l’ADIE, de l’ANAT, du CSE, de l’ANSD, de l’ADL, du LERG, du ministère des TIC.
L’ordre du jour a porté sur la présentation du nouveau cadre institutionnel proposé par le comité ainsi que le plan d’action triennal du PNG.

A l’entame, le Conseiller en géomatique du Président du GICC, M. Mouhammad Abdallah DIALLO a fait un état des lieux du Plan national de géomatique ainsi que les initiatives en cours dans le cadre de sa mise en œuvre. S’en est suivie la présentation du nouveau projet de cadre institutionnel par Dr. Souleye WADE de l’Institut des Sciences de la Terre (IST/UCAD) et du Plan d’action triennal, présenté par M. Oumar KA, Directeur de la DTGC.
A l’issue de la réunion un certain nombre de recommandations ont été retenues notamment :
• Maintenir le cadre d’échanges du PNG en planifiant des rencontres périodiques du Secrétariat Exécutif du GICC ;
• Circulariser le projet de texte à l’ensemble des participants afin de recueillir leurs avis et contributions ;
• Changer la dénomination Haut Conseil de l’Information Géographique en Conseil National de l’Information Géographique (CNIG) sous la tutelle de la Primature en raison de son caractère transversal et stratégique et de stature de structure en charge de la mise en œuvre du PNG ;
• Inciter les structures membres du GICC à financer certaines activités du plan action à travers leurs budgets respectifs en attendant la mise sur pied du Conseil National de l’information géographique (CNIG) ;
• Signer des conventions entre les structures membres du GICC pour faciliter la collecte, la production et la diffusion de données géo spatiales ;
• Programmer la table ronde des bailleurs de fonds ;
• Présenter la feuille de route et la vision retenue du PNG/S au Premier ministre par une délégation composée par les directeurs généraux de structures membres du GICC ainsi que des experts de la géomatique.